Source: unsplash.com Fabian Blank photographe

Changements au RREGOP: étude de cas

Ariane Robitaille
Département de mathématiques
Secrétaire-trésorière du SPPCM 2016-2017
VP aux relations de travail SPPCM

Beaucoup d’entre vous savez qu’il y a des changements au Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (mieux connu sous le nom de RREGOP), mais pour plusieurs, la teneur de ces changements est méconnue et les effets concrets sur leur retraite encore moins. Pour remédier à la situation, nous allons examiner le cas de Philomène, professeure au collège qui est venue me voir il n’y a pas très longtemps pour que nous regardions différents scénarios relativement à sa retraite.

Philomène est née le 26 août 1963. Au 31 décembre 2014, elle avait 24 ans de service reconnu pour l’admissibilité et 21,051 ans reconnu pour fins de calculs. Elle désirait savoir quand elle serait admissible à la retraite sans pénalité, mais elle désirait aussi savoir ce que serait sa rente de retraite si elle prenait sa retraite au 26 août 2020 (son conjoint prenant sa retraite cette année-là) et au 26 août 2023, quand elle aurait 60 ans et lorsqu’elle serait admissible à la retraite sans pénalité.

Admissibilité à la retraite sans pénalité

À partir du 1er juillet 2019, les critères d’admissibilité à une rente de retraite sans pénalité changent. Une personne devient admissible à cette rente si:

– Elle a 61 ans OU

– Elle a 35 ans de service reconnu pour l’admissibilité OU

– Elle a 60 ans ET facteur 90 (l’âge + service reconnu pour l’admissibilité = 90)

À son 60e anniversaire, Philomène aura 32,652 ans reconnu pour l’admissibilité. Ainsi, en vertu du 3e critère, elle est admissible à la rente de retraite sans pénalité à 60 ans.

Rente de retraite

À partir du 1er juillet 2020, la pénalité sur la rente de la retraite passe de 4 % par année (calculé mensuellement) à 6 % par année. J’ai donc fait trois scénarios pour Philomène (sachant qu’elle est à l’échelon 17) : si elle prend sa retraite au 30 juin 2020, au 26 août 2020 et au 26 août 2023.

30 juin 2020 26 août 2020 26 août 2023
Simulation de la rente 37 293 $ 35 370 $ 51 026 $

Bien évidemment, si l’on ne considère que le montant de la rente, il est préférable pour Philomène d’attendre en 2023. Non seulement elle évite la pénalité, mais elle continue d’accumuler des années de service pour fins de calculs, ce qui améliore sa rente. Cependant, si elle désire prendre sa retraite en 2020, elle a avantage à le faire en juin plutôt qu’en août. Elle a une rente de départ moins élevée certes, mais les pénalités en août sont beaucoup plus importantes.

Comme nous avons pu le constater, la différence entre prendre sa retraite au 30 juin 2020 ou après peut faire une différence importante, près de 2 000 $ par année dans le cas de Philomène. Vous trouvez que votre situation ressemble à celle de notre collègue? N’hésitez pas à faire plusieurs scénarios pour voir celui qui vous convient le mieux!